Accueil 

Annuaire

Faits et événements

Personnages

Napoléon

La France et le Monde

Waterloo

Belgique

Armées

Uniformes

Reconstitution

Publications

Liens

Nouvelles du Jour

Plan du site

Balises

 

 

 

 

 

 

 

 

1789-1815.com

  Waterloo   >   Uniformes  >   Line Infantry  >

.

 

28th Regiment of Foot

     
 

     
   

Le 28th (North Gloucestershire) regiment of foot était un des plus fameux régiments de ligne de l'armée britannique. Créé en 1694, ses hommes s'étaient vus attribuer le sobriquet de "Slashers". Il s'enorgueillissait d'avoir servi sous Malborough au début du XVIIIème siècle. En 1759, il se distingua au Canada sous les ordres de Wolfe, et il prit part à la guerre d'Amérique.

En 1794, le régiment combattit dans les Flandres et en Hollande, à Minorque et en Égypte. Il participa à l'expédition de Copenhague, puis fut envoyé au Portugal où il combattit sous les ordres de Sir Arthur Wellesley, le futur duc de Wellington. Il combattit ensuite en Espagne sous les ordres de Sir John Moore. En 1809, le 28th prit part à la désastreuse expédition anglaise  de Walcheren. Les débris du 28th furent bientôt renvoyés au Portugal, et le régiment participa de façon très active à toute la guerre de la Péninsule (Talavera, Busaco, Torres Vedras, Albuera, Barossa (5 mars 1811), Arroyo des Molino, Vittoria). Il combattit dans les Pyrénées, et à Toulouse...
Le régiment subit de lourdes pertes dans la Péninsule : du 21 juin 1813 au 10 avril 1814, il perdit (tués et blessés) 43 officiers, 27 sergents, 3 tambours et 731 hommes de troupe.

 

898

 
 

Le 18 mai, le régiment débarqua à Ostende, il était à Gand, où était réfugié Louis XVIII, le 20 mai, et à Bruxelles le 26. Il était sous les ordres du colonel Belson. Le 5 juin, le régiment fut passé en revue par le duc de Wellington, dans l'Allée Verte, qui se déclara très satisfait de la belle apparence du régiment. Le régiment fut embrigadé avec le 32nd, le 79th et le 1er bataillon du 95th (Rifles), sous le commandement de Sir James Kempt (8e brigade) pour former avec la 9e brigade général Pack), la 5e division, qui fut placée sous les ordres de Sir Thomas Picton.

Le 16 juin aux Quatre-Bras, le corps (seul le 1er bataillon était présent) perdit onze hommes tués ; d'autre part, quatre officiers, quatre sergents et 73 hommes de troupe furent blessés.

A Waterloo, le 28th contribua à repousser les attaques du 1er corps. D'après Cadell, le 28th subit comme pertes en tués : 1 officier (le major Mitcham), un sergent et 24 hommes de troupe. Deux lieutenants (Clark et Ingram furent blessés et moururent dans les jours suivants ; huit officiers furent gravement blessés, et quatre autres le furent légèrement. Le 28th comptait, d'après Siborne, 557 hommes. Il eut à Waterloo(d'après Siborne) 1 officier, 1 sous-officier, 17 hommes tués ; 15 of, 6 sous-officiers, 1 tambour et 136 hommes blessés. (

Le général Kempt ayant remplacé le général Picton à la tête de la 5e division, c'est le colonel Belson, du 28th, qui prit la tête de la brigade ; il fut remplacé dans le commandement du 28th par le capitaine Cadell.

Le 24 juillet, l'armée britannique défila le long des Champs-Elysées. D'après Cadell, qui commandait le régiment à cette époque, les habits étaient en haillons, les hampes des drapeaux étaient raccourcis, l'une ne mesurait que deux yards, l'autre un yard seulement. Le régiment n'alignait plus que quatre compagnies.

Au début du mois d'août, le régiment fut rhabillé à neuf.

     
 

Uniforme

Le shako. Le 28th (au moins les compagnies d'élite) au cours de la campagne de 1815 portait le shako d'ancien modèle, orné d'insignes particuliers au régiment : un lion surmontant les chiffres 28, entouré de deux banderoles ; celle du haut portait l'inscription "Barossa", celle du bas "Peninsula".
 Le régiment aurait porté un "badge" particulier à l'arrière du shako, qui commémorait la belle attitude défensive du 28th à Alexandrie en 1801. Ce badge en forme de losange, qui n'est pas visible sur le dessin du capitaine Jones, était porté en 1815 d'après le témoignage d'un officier d'état-major (JSAHR, 1946, p 112).
Le shako était orné d'un pompon rouge dans le bas, et blanc en haut, couleurs de la croix de Saint-Georges.

 
 
  L'habit était du modèle introduit en 1802 dans l'armée britannique (voir habit rouge) : de drap rouge brique, sans revers, à pans courts, avec collet et parements de la couleur distinctive. il portait les boutonnières par paires ; elles étaient de forme carrée ou à bouts carrés (square-ended). Le galon régimentaire était blanc avec une ligne jaune centrale et deux lignes noires sur chaque côté. La couleur distinctive du régiment était jaune.
Les pattes d’épaule étaient de la couleur distinctive du régiment, et terminées par une houppe de laine blanche.
 
 
  Le modèle exact de plaque de poitrine porté par le régiment en 1815 n'est pas connu, et on trouve des descriptions différentes selon les auteurs. Sur le dessin du capitaine Jones, on ne voit qu'un seul soldat placé de façon à montrer sa plaque de poitrine, et elle semble être de forme ovale. On peut supposer qu'elle aura été gravée du chiffre et du badge du régiment.  
 
         
  Voir : Lettre sur Waterloo par le capitaine Shelton, à l'époque lieutenant au 28th Foot      

 

 

 

 

_ Retour au haut de la page.

Page d'accueil

Plan du site

Nouvelles du Jour

Pour écrire

La Patience - www.1789-1815.com © Bernard Coppens 2016 - Tous droits réservés.