Accueil 

Annuaire

Faits et événements

Personnages

Napoléon

La France et le Monde

Waterloo

Belgique

Armées

Uniformes

Reconstitution

Publications

Liens

Nouvelles du Jour

Plan du site

Balises

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

1789-1815.com

  Annuaire 1789-1815   >   Allemagne  >  

.

 

Allemagne

     
 

     
 

L'Allemagne dans l'Annuaire 1789-1815 :

Allemagne

               Empire              
               Autriche
                              Archiduc Charles
                              Armée I. & R.
               Anhalt
               Bade
               Bavière
               Francfort
               Hanovre
               Hesse
               Holstein
               Oldenbourg
               Palatinat

               Prusse
                       Armée prussienne
               Wurtemberg
               Bohême
               Nassau
               Anse
                       Brême
                       Hambourg
                                 Cuxhaven
                       Lubeck
               Hongrie

__________________________________________________

 

  Anse
  Brême
Hambourg
Lubeck
  Autriche
Bavière
Bohême
Francfort
Hanovre
Hongrie
Nassau
Saxe
Westphalie (royaume de)
Wurtemberg

Liste des maisons princières d'Allemagne reprises dans l'Almanach Royal (1789) :

Autriche (l'Empereur)

Electeurs
     Mayence
     Trèves
     Cologne
     Bohême
     Palatin de Bavière
     Saxe
     Brandebourg (Prusse)
     Hanovre

 

Princes d'Allemagne :

Deux-Ponts
Birckenfeld
Saxe-Weimar
Saxe-Gotha
Saxe-Meiningen
Saxe-Hildburghausen
Saxe-Cobourg
Brandebourg-Anspach
Brunswick-Wolfenbutel
Brunswick-Bevern
Mecklenbourg-Schwerin
Mecklenbourg-Strelitz
Wirtemberg
Wirtemberg-Oels
Hesse-Cassel
Hesse-Philipsthal
Hesse-Rothembourg
Hesse-Darmstadt
Hesse-Hombourg
Bade
Holstein-Sunderbourg
Holstein-Beck
Holstein-Oldenbourg
Anhalt-Dessau
Anhalt-Bernbourg
Anhalt-Schaumbourg
Anhalt-Coethen
Anhalt-Zerbst
Salm-Salm
Salm-Kirbourg
Nassau-Usingen
Nassau-Weilbourg
Nassau-Saarbruck
Prusse

 

 
 
         

  Vosgien, Dictionnaire géographique portatif, Paris 1758 :    
 

Allemagne, Germania, grand pays situé au milieu de l'Europe, avec titre d'Empire, borné E par la Hongrie et la Pologne, N par la mer Baltique et le Danemarck, O par les Pays-Bas, la France et la Suisse, S par les Alpes ou l'Italie et la Suisse. Il a environ 240 lieues de la mer Baltique aux Alpes, et 200 depuis le Rhin jusqu'à la Hongrie. L'Empereur Maximilien I le divisa en dix cercles qui sont l'Autriche, la Bourgogne, le Bas-Rhin, la Bavière, la haute Saxe, la Franconie, la Suabe, le Haut Rhin, la Westphalie et la Basse Saxe. Son gouvernement est mêlé du monarchique et de l'aristocratique. Tout se fait au nom de l'empereur, mais son pouvoir est bien limité par celui des Électeurs. C'est dans la diète ou assemblée des états que la souveraineté réside. La diète est composée de trois collèges ; de celui des Électeurs, de celui des Princes, et de celui des villes libres. La langue allemande est un dialecte de la teutonne, qui a succédé à la Celtique. Il y a en Allemagne trois religions autorisées par les constitutions de l'Empire, la Catholique, la Luthérienne et la Calviniste ; la moitié de l'Allemagne est catholique. Le calvinisme domine dans la Hesse, dans le Comté de Nassau, et à la cour de Berlin ; il est encore assez répandu dans diverses provinces approchantes du Rhin, dans quelques villes libres de la Basse-Saxe et de la Franconie. L'Allemagne est très fertile, et peut renfermer, en y comprenant la Bohême, 20 millions d'habitants. V. ses différentes parties. Long. 23-37. lat. 46-55.

Elle se divise aussi en haute, moyenne et basse ; la haute comprend la Suabe, la Bavière, et l'Autriche ; la moyenne, la Bohême, la Franconie et les deux cercles du Rhin ; la basse, la Westphalie et les deux Saxes. Mais en latin les mots Germania inferior, signifient ordinairement les Pays-Bas. (Vosgien, Dictionnaire géographique portatif, Paris 1758.)

     

 

  Vosgien, Dictionnaire géographique portatif, Paris 1789 :    
 

Allemagne, Germania, grand pays situé au milieu de l'Europe, avec titre d'Empire, borné E par la Hongrie et la Pologne, N par la mer Baltique et le Danemarck, O par les Pays-Bas et la France, S par les Alpes ou l'Italie, et la Suisse. Il a environ 240 lieues de la mer Baltique aux Alpes, et 200 depuis le Rhin jusqu'à la Hongrie. L'Empereur Maximilien I le divisa en dix cercles, qui sont l'Autriche, la Bourgogne, le Bas-Rhin, la Bavière, la haute Saxe, la Franconie, la Suabe, le Haut Rhin, la Westphalie et la Basse Saxe. Son gouvernement est mêlé du monarchique et de l'aristocratique. Tout se fait au nom de l'empereur, mais son pouvoir est bien limité par celui des Électeurs. C'est dans la Diète ou assemblée des états que la souveraineté réside. La Diète est composée de trois collèges ; de celui des Électeurs, de celui des Princes, et de celui des villes libres. La langue allemande est un dialecte de la teutonne, qui a succédé à la Celtique. Il y a en Allemagne deux religions autorisées par la Diète d’Augsbourg en 1555, la Catholique et la Protestante ; cette dernière comprend la Luthérienne et la prétendue réformée. L'Allemagne est très fertile, et très peuplée. Voyez ses différentes parties. Long. 23-37. lat. 46-55.

     

 

 

Voir : Confédération du Rhin

Allemagne : voir Abrégé de l'Histoire de France, 1789

______________________________________________________

 

 

Page d'accueil

Plan du site

Nouvelles du Jour

Pour écrire

La Patience - 1789-1815.com - waterloo1815.com  © Bernard Coppens 2011 - Tous droits réservés.