Accueil

Annuaire

Faits et événements

Personnages

Napoléon

La France et le Monde

Waterloo

Belgique

Uniformes

Reconstitution

Publications

Liens

Nouvelles du Jour

Plan du site

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

1789-1815.com

  Uniformes   >   Armée française  Infanterie de ligne  >

Dernière modification: 03/08/2003

Infanterie de ligne 1807

 



Officier de grenadiers du 63e régiment.
Cliquez sur l'image pour la voir en grand.

Le chapeau à cornes, porté depuis le début du 18ème siècle, était incommode et très critiqué par les troupes. Aussi, un décret  du 25 février 1806 portait : “A dater du renouvellement de 1807, le shako sera la coiffure de l’infanterie de ligne.” Une circulaire du 27 mars 1806 précisait que le shako aurait un feutre de 18 cm de haut sur 23 cm de large dans son diamètre supérieur. Les côtés du feutre devaient être renforcés de deux bandes de cuir disposées en chevron. La plaque devait être en cuivre, ornée de l’aigle impériale en relief, et du numéro du corps, estampé à jour.

Un autre décret, du 25 avril 1806 ordonnait que l’infanterie de ligne prendrait l’habit blanc. Les régiments devaient être distingués entre eux au moyen de dispositions de couleurs distinctives sur le collet, les parements et les revers. Quelques régiments furent désignés pour commencer le remplacement des habits à partir de 1807.

Le décret du 24 juillet (1806) donne le tableau des couleurs distinctives que devront prendre ultérieurement les 112 régiments d'infanterie de ligne.
Elles sont réparties par séries de huit régiments.
 

1 à 8 vert impérial
9 à 16 panne noire
17 à 24 écarlate
25 à 32 capucine
33 à 40 violet
41 à 48 bleu céleste
49 à 56 rose
57 à 64 aurore
65 à 72 bleu foncé
73 à 80 jonquille
81 à 88 vert de pré
89 à 96 rouge garance
97 à 104 cramoisi
105 à 112 gris de fer.

 

 
Grenadier du 3e régiment Sapeur du 22e régiment Voltigeur du 22e régiment Fusilier du 33e.    

 

 

 

 

 

 

 

Habit du 3e régiment.

Habit du 14e régiment.

.


 

 

L’habit blanc fut mal accueilli par les troupes : il était plus salissant que l’habit bleu, et les moindres blessures paraissaient plus graves qu’elles ne l’étaient en réalité.
Le 2 octobre 1807, l’Empereur décida que l’infanterie de ligne reprendrait l’habit bleu. Quelques régiments, comme le 45e et le 63e, tout en revenant au bleu national, gardèrent pendant un certain temps la couleur distinctive qui leur avait été attribuée.

 

(à suivre.)

Voir Infanterie de ligne 1789
Voir Infanterie de ligne 1800-1806
Voir Infanterie de ligne 1808-1812
Voir Infanterie de ligne 1815

Page d'accueil

Plan du site

Recevez les Nouvelles du Jour

Pour écrire

La Patience - 1789-1815.com - waterloo1815.com  © Bernard Coppens 2002 - Tous droits réservés.