Accueil

Annuaire

Faits et événements

Personnages

Napoléon

La France et le Monde

Waterloo

Belgique

Armées

Uniformes

Reconstitution

Publications

Liens

Nouvelles du Jour

Plan du site

Balises

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

1789-1815.com

  Uniformes   >   Armée française  Infanterie 

Dernière modification: 04/12/2006

Infanterie légère

L’origine de l’infanterie légère se trouve dans la guerre de succession d’Autriche, pendant laquelle un certain nombre de corps francs furent levés pour faire le service des avant-postes ; ces corps furent licenciés à la paix.
La guerre de Sept ans (1756-1763) vit se remettre sur pied ce genre d’infanterie.
En 1789, l’armée française compte douze bataillons de chasseurs à pied. Ils ont été institués par l'ordonnance du 17 mars 1788, qui justifiait la mesure par : "la nécessité d'entretenir toujours sur pied un plus grand nombre de corps d'infanterie légère, qui soient formés pendant la paix au service extérieur et avancé des armées", et d'autre part par la volonté de "constituer cette infanterie en bataillons séparés, qui, ayant assez de consistance pour se soutenir, soient en même temps plus susceptibles d'être détachés que des régiments, et par là, plus propres à leur destination de guerre."
En 1791, le nombre des bataillons de chasseurs à pied est porté à quatorze.

L’année suivante, un grand nombre de corps francs sont levés dans toute la France, qui sont de fait des unités d’infanterie légère. En 1793, ces corps comptaient près de trente-cinq mille hommes, dispersés dans une foule de petites unités difficilement contrôlables. Le décret du 9 pluviôse de l’an 2 (1794) supprimait les corps francs et les amalgamait avec les bataillons de chasseurs à pied, formant trente demi-brigades d’infanterie légère, de trois bataillons chacune. (...)

 

Uniforme :

L'uniforme de l'infanterie légère est déterminé par le décret du 7 septembre 1793 , de la façon suivante :

Tous les bataillons d’infanterie légère porteront l’uniforme ainsi qu’il suit :
Habit-veste, gilet et culottes en drap bleu national.
Le liseré de l’habit-veste en drap blanc.
Patte de parements écarlate.
Petit collet montant écarlate.
Doublure bleu pour l’habit-veste.
Gros et petits boutons jaunes à la république, avec le numéro du bataillon.
La coiffure sera un casque de cuir verni de couleur verte.

Ce règlement servira de base à l'infanterie légère jusqu'en 1812. Mais on apprend, tant par les rapports d'inspection que par l'iconographie, que les corps prirent pas mal de liberté avec ce texte.

(à suivre)

 

 

 

Voir aussi :


 
 14e demi-brigade (Légion noire)  21e demi-brigade légère  Infanterie légère 1815 Bataillon des Chasseurs d'Orient
1802-1814
 
       

 

Page d'accueil

Plan du site

Nouvelles du Jour

Pour écrire

La Patience - 1789-1815.com - waterloo1815.com  © Bernard Coppens 2005 - Tous droits réservés.