Accueil 

Annuaire

Faits et événements

Personnages

Napoléon

La France et le Monde

Waterloo

Belgique

Armées

Uniformes

Reconstitution

Publications

Liens

Nouvelles du Jour

Plan du site

Balises

   

Waterloo battle 1815

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

1789-1815.com

   Annuaire 1789-1815   >   Pays-Bas  >

.

Pays-Bas

 

     

La notion de "Pays-Bas" est parfois difficile à saisir et est source de bien des confusions dans l'historiographie.
Les Pays-Bas, historiquement parlant, représentent en gros ce qu'on appelle aujourd'hui le Benelux. Leur rassemblement en une entité propre remonte au XVe siècle, et est due aux ducs de Bourgogne, au moyen d'une politique de mariages et de conquêtes,

En 1477, par le mariage de Marie de Bourgogne (fille unique du duc Charles le Téméraire) avec Maximilien d'Autriche, les Pays-Bas passent sous la domination des Habsbourg.
Leur petit-fils, Charles-Quint (1500-1555), empereur d'Allemagne et roi d'Espagne, mène une politique d'unification.
Le fils de celui-ci, le roi d'Espagne Philippe II, accentue la politique de son père, mais se heurte à la résistance de la noblesse.
Les luttes religieuses vont accélérer le mouvement.

Ce qu'on appelle aujourd'hui les Pays-Bas n'est plus qu'une partie des anciens Pays-Bas : il s'agit en gros des provinces qui ont fait sécession au XVIe siècle, pour des raisons essentiellement religieuses. Cette union de provinces protestantes, qui formait la République des Provinces unies des Pays-Bas, était communément appelée "les Provinces unies", ou encore la Hollande, du nom de la province qui avait parmi elles la prépondérance politique et économique.

Mais lorsqu'à la fin du XVIIIe siècle on parlait sans autre précision des "Pays-Bas", on entendait la partie méridionale, en gros l'actuelle Belgique (Pays-Bas autrichiens). Les Pays-Bas catholiques était une dénomination qui regroupait les Pays-Bas autrichiens et la partie des Pays-Bas qui avait été acquise par le royaume de France (Artois, et parties de la Flandre, du Hainaut, du comté de Namur et du Luxembourg).

 

Nous devrons donc diviser cette partie de l'annuaire en :

XVII Provinces

 
 
 

  "Hollande" "Belgique"
1789-1795 Provinces-Unies Pays-Bas autrichiens Principauté de Liège
1795

République Batave

Départements Belges
1806 Royaume de Hollande Départements Belges
1810 Dépts hollandais Départements Belges
1814 Royaume des Pays-Bas Belgique
1815

                     Royaume des Pays-Bas

1830 Royaume des Pays-Bas Belgique

Cette répartition sommaire ne permet pas de rendre compte des cas particuliers ni de toutes les vicissitudes de plusieurs parties de ces territoires.

     

 

Vosgien, Dictionnaire géographique portatif, Paris 1758 :

   
 

Pays-Bas, (les) Belgium, contrée d'Europe composée de 17 provinces située entre l'Allemagne, la France et la mer du Nord. Ces 17 provinces sont les duchés de Brabant, de Limbourg, de Luxembourg, de Gueldres, le marquisat d'Anvers ; les comtés de Flandre, d'Artois, de Hainaut, de Hollande, de Namur, de Zélande, de Zutphen, ; les seigneuries de Frise, de Malines, d'Utrecht, d'Overissel et de Groningue ; l'archevêché de Cambray et l'évêché de Liége y sont encore enclavés. Huit de ces provinces, qui sont vers le Nord, ayant secoué la domination espagnole, formèrent une république qui est aujourd'hui la plus puissante de l'Europe, et connue sous le nom de Provinces-Unies. Ces provinces sont le duché de Gueldres, qui compend le comté de Zutphen, les comtés de Hollande et de Zélande, les seigneuries d'Utrecht, de Frise, d'Overissel et de Groningue. Outre cela les Hollandais possèdent les parties septentrionales du Brabant et de la Flandre, et quelques villes dans l'Evêché de Liége et le comté de Namur. Tout leur pays avoir 48 lieues de long sur 40 de large. Ce pays de lui-même n'est pas fort bon, il est fort humide ; mais l'industrie des habitants l'a rendu un des plus florissants du monde. Il n'y en a point où les villes soient si près les unes des autres. Voyez les différentes parties. Outre cela les Hollandais possèdent de vastes états dans les autres parties du monde ; ce qui fait que leur commerce est si prodigieux. La R.P.R. (religion prétendue réformée) est la dominante dans les Provinces-Unies ; mais toutes les autres y sont souffertes. On appelle les autres provinces les Pays-Bas Catholiques. Elles appartiennent partie à la Maison d'Autriche, et le reste à la France. Chaque partie porte le nom de son souverain.

     

 

 

Hollande1
Hollande_2
Hollande_3

XVII Provinces

Provinces-Unies

Pays-Bas autrichiens

République batave

Royaume de Hollande

Royaume des Pays-Bas

Lorsqu'on parle de "Pays-Bas" sans autre précision à la fin du XVIIIe siècle, c'est des Pays-Bas méridionaux qu'il s'agit, c'est-à-dire de la Belgique. Ce qu'on appelle aujourd'hui les Pays-bas était désigné à l'époque par le vocable de Provinces-Unies ou de Hollande.

   
 

Les XVII Provinces

Pays-Bas méridionaux (Belgique)
 
Provinces-Unies
République Batave
Royaume de Hollande (1806-1810)
Belgique (départements réunis)  
     

Colonies hollandaises

Cap de Bonne-Espérance
Surinam
Batavia

   

     

 

 

 

     

 

 

_ Retour au haut de la page.

Page d'accueil

Plan du site

Nouvelles du Jour

Pour écrire

La Patience - www.1789-1815.com © Bernard Coppens 2016 - Tous droits réservés.